GDI Services aux immeubles inc. annonce ses résultats financiers pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2021

Posted on: novembre 10, 2021
  • Produits du troisième trimestre de 408,4 millions de dollars, en hausse de 43,0 millions de dollars ou 11,8 % comparativement au troisième trimestre de 2020.
  • BAIIA ajusté1 du troisième trimestre de 32,7 millions de dollars, en hausse de 2,5 millions de dollars ou 8,4 % comparativement au troisième trimestre de 2020.
  • Bénéfice net du troisième trimestre de 9,4 millions de dollars ou 0,41 $ par action, comparativement à 13,2 millions de dollars ou 0,59 $ par action au troisième trimestre de 2020.
  • Deux acquisitions ont été complété durant le trimestre : Enginuity, LLC et Fuller Industries, LLC.

LASALLE, QC, le 10 nov. 2021 /CNW Telbec/ – GDI Services aux immeubles inc. (« GDI » ou la « Société ») (TSX : GDI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2021.

Pour le troisième trimestre de 2021 :  

  • Les produits du troisième trimestre de 2021 se sont établis à 408,4 millions de dollars, en hausse de 43,0 millions de dollars, ou 11,8 %, comparativement au troisième trimestre de 2020. La croissance interne a été de 2,9 % et la croissance provenant des acquisitions a été de 10,2 %, lesquelles ont été partiellement compensées par un effet de change négatif de 1,3 %.
  • Le BAIIA ajusté1 du troisième trimestre de 2021 s’est chiffré à 32,7 millions de dollars, en hausse de 2,5 millions de dollars, ou 8,4 % comparativement au troisième trimestre de 2020.
  • Le bénéfice net s’est chiffré à 9,4 millions de dollars ou 0,41 $ par action, comparativement à un bénéfice net de 13,2 millions de dollars ou 0,59 $ par action au troisième trimestre de 2020.
  • La dette à long terme a augmenté de 15,8 millions de dollars, passant de 177,0 millions de dollars au 30 juin 2021 à 192,8 millions de dollars au 30 septembre 2021, alors que la trésorerie, déduction faite de la dette bancaire, a diminué de 18,6 millions de dollars au cours de la même période, pour une augmentation totale de 34,4 millions de dollars de la dette à long terme, déduction faite de la trésorerie et de la dette bancaire. Cette augmentation est principalement reliée aux acquisitions d’Enginuity et de Fuller, lesquelles représentent une augmentation de 43,2 millions de dollars de la dette à long terme.

____________________

1 ) Les termes BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté n’ont pas de définition normalisée prescrite par les Normes internationales d’information financière (les « IFRS ») et, par conséquent, elle pourrait ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Le BAIIA ajusté se définit comme étant le bénéfice d’exploitation avant amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, subvention salariale d’urgence du Canada et frais afférents, les coûts de transaction, de réorganisation et autres et la rémunération fondée sur des actions. La marge du BAIIA ajusté est calculée en divisant le BAIIA ajusté par les produits. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Résultats d’exploitation et résultats financiers » du rapport de gestion.

Pour les troisièmes trimestres de 2021 et 2020, la performance des secteurs d’activité était la suivante :

(en milliers de dollars
canadiens)

Propreté et
services associés
au Canada

Propreté et
services associés
aux États-Unis

Services
techniques

Services
complémentaires

Consolidé

2021

2020

2021

2020

2021

2020

2021

2020

2021

2020

Produits

132 528

135 969

85 909

83 716

179 131

129 063

14 797

21 593

408 356

365 358

Croissance (recul) interne

(2,5%)   

1,5%

7,9%

(2,2%)

11,0%

(10,1%)

(35,7%)

22,4%

2,9%

(1,1%)

BAIIA ajusté1

18 372

18 435

8 142

7 167

10 389

5 154

(1 066)

2 353

32 720

30 191

Marge du BAIIA ajusté1

13,9%

13,6%

9,5%

8,6%

5,8%

4,0%

(7,2%)

10,9%

8,0%

8,3%

Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2021 :

  • Les produits se sont établis à 1,164 milliard de dollars, en hausse de 117,2 millions de dollars, ou 11,2 %, par rapport à la période correspondante de 2020. La croissance interne a été de 3,2 % et la croissance provenant des acquisitions a été de 10,0 %, lesquelles ont été partiellement compensées par un effet de change négatif de 2,0 %.
  • Le BAIIA ajusté1 s’est chiffré à 99,2 millions de dollars, en hausse de 26,5 millions de dollars, ou 36,4 %, par rapport à la période correspondante de 2020.
  • Le bénéfice net s’est chiffré à 36,5 millions de dollars ou 1,59 $ par action comparativement à un bénéfice net de 31,0 millions de dollars ou 1,42 $ par action pour la période correspondante de 2020.
  • La dette à long terme a augmenté de 24,1 millions de dollars, passant de 168,7 millions de dollars le 31 décembre 2020 à 192,8 millions de dollars le 30 septembre 2021, alors que la trésorerie, déduction faite de la dette bancaire, a également augmenté de 2,8 millions de dollars sur la même période pour une augmentation totale de 21,3 millions de dollars de la dette à long terme, déduction faite de la trésorerie et de la dette bancaire. Cette augmentation est principalement liée aux Acquisitions de 2021 (telles que définies ci-dessous), lesquelles représentent une augmentation de 83,5 millions de dollars de la dette à long terme, partiellement compensée par les remboursements de la dette et les paiements sur les obligations locatives.

Pour les neuf premiers mois de 2021 et 2020, la performance des secteurs d’activité était la suivante :

(en milliers de dollars
canadiens)

Propreté et
services associés
au Canada

Propreté et
services associés
aux États-Unis

Services
techniques

Services
complémentaires

Consolidé

2021

2020

2021

2020

2021

2020

2021

2020

2021

2020

Produits

392 497

394 118

240 659

247 195

495 408

358 100

46 614

63 463

1 164 147

1 046 942

Croissance interne (recul)

(0,4%)

(1,8%)

4,8%

(2,2%)

10,1%

(9,3%)

(28,0%)

17,5%

3,2%

(2,3%)

BAIIA ajusté1

58 620

42 983

23 104

20 192

26 572

9 923

357

8 041

99 236

72 772

Marge du BAIIA ajusté1

14,9%

10,9%

9,6%

8,2%

5,4%

2,8%

0,8%

12,7%

8,5%

7,0%

Le secteur Propreté et services associés au Canada de GDI a connu un autre trimestre robuste, enregistrant des revenus de 132,5 millions de dollars et un BAIIA ajusté1 de 18,4 millions de dollars. Le secteur Propreté et services associés aux États-Unis de GDI a également obtenu de bons résultats au troisième trimestre de 2021, enregistrant des revenus de 85,9 millions de dollars et un BAIIA ajusté1 de 8,1 millions de dollars, en augmentation de 13,6 % par rapport au troisième trimestre de 2020. La croissance interne a été négative de 2,5 % au Canada en raison des fluctuations des revenus liées à la COVID-19 dans certains secteurs de marché, mais positive de 7,9 % aux États-Unis.

_______________________

1) Les termes BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté n’ont pas de définition normalisée prescrite par les Normes internationales d’information financière (les « IFRS ») et, par conséquent, elle pourrait ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Le BAIIA ajusté se définit comme étant le bénéfice d’exploitation avant amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, subvention salariale d’urgence du Canada et frais afférents, les coûts de transaction, de réorganisation et autres et la rémunération fondée sur des actions. La marge du BAIIA ajusté est calculée en divisant le BAIIA ajusté par les produits. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Résultats d’exploitation et résultats financiers » du rapport de gestion.

Le secteur Services techniques fonctionne désormais à un niveau quasi-normal après s’être remis des effets de la pandémie de COVID-19 subie lors de l’exercice 2020, malgré que certains domaines d’activité demeurent affectés par les mesures de confinement en raison de la COVID-19. Ce segment a enregistré des revenus de 179,1 millions de dollars et un BAIIA ajusté1 de 10,4 millions de dollars, ce qui représente une marge du BAIIA ajusté1 de 5,8 % au cours du troisième trimestre.

Le secteur Services complémentaires de GDI a enregistré une perte au niveau du BAIIA ajusté1 de 1,1 million de dollars au troisième trimestre 2021 en raison d’une provision sur les stocks de 1,4 million de dollars constituée au cours du trimestre pour le vieillissement de certains équipements de protection individuels (EPI). Ce secteur continue de connaître une demande inférieure à la normale pour ses principaux produits tels que le savon, les serviettes et les papiers hygiéniques, alors que les niveaux d’occupation des immeubles demeurent faibles. Cependant, lorsque les niveaux d’occupation commenceront à augmenter, nous nous attendons à voir un rebond de la demande de ces produits d’utilisation quotidienne pour ce secteur d’activité.

« Je suis satisfait de la performance de GDI au cours du troisième trimestre 2021 », a déclaré Claude Bigras, Président et Chef de la direction de GDI. « Nous sommes encouragés de voir les niveaux de cas de la COVID-19 se stabiliser dans la plupart des marchés sur lesquels nous opérons. Cependant, la menace du virus reste importante et nous continuons à travailler étroitement avec nos clients pour les aider à naviguer à travers la pandémie. Nous prévoyons que la réoccupation progressive du marché des bureaux commerciaux se poursuivra à l’automne et que les niveaux d’occupation redeviendront plus normaux à la mi-2022, en supposant que nous ne connaissions pas une résurgence du virus. Entre-temps, nos secteurs d’activité Propreté et services associés continuent d’obtenir de bons résultats en fournissant à nos clients des services de nettoyage et d’assainissement supplémentaires. Notre secteur Services techniques s’est remis du ralentissement provoqué par la COVID-19 en 2020, les appels de services fonctionnent à un niveau pré-COVID et, en raison de son carnet de commandes historiquement élevé, nous prévoyons que le restant de l’année sera robuste. Notre secteur Services complémentaires connaît toujours une baisse de la demande compte tenu de la réduction de l’occupation des immeubles à bureaux, et nous avons enregistré une dépréciation ponctuelle des stocks à la fin du mois de septembre de 1,4 million de dollars. Sans cette réduction de valeur, notre BAIIA ajusté1 consolidé aurait été de 34,1 millions de dollars, représentant une marge du BAIIA ajusté1 de 8,4 % », a déclaré M. Bigras.

« Nous exécutons bien notre stratégie de croissance en ce troisième trimestre avec la seconde acquisition sur le marché américain dans notre secteur Services techniques et une acquisition complétée par notre division de fabrication de produits d’entretien qui pourra agir comme plateforme de fabrication aux États-Unis. Ces deux entreprises s’intègrent parfaitement à notre culture et à nos valeurs et nous sommes ravis que leurs équipes rejoignent notre famille. Notre position financière est très solide, nos ratios d’endettement restent à des niveaux historiquement bas, et nous sommes bien positionnés pour continuer d’exécuter notre plan d’affaires », a conclu M. Bigras.


____________________

1) Les termes BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté n’ont pas de définition normalisée prescrite par les Normes internationales d’information financière (les « IFRS ») et, par conséquent, elle pourrait ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Le BAIIA ajusté se définit comme étant le bénéfice d’exploitation avant amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, subvention salariale d’urgence du Canada et frais afférents, les coûts de transaction, de réorganisation et autres et la rémunération fondée sur des actions. La marge du BAIIA ajusté est calculée en divisant le BAIIA ajusté par les produits. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Résultats d’exploitation et résultats financiers » du rapport de gestion.

À PROPOS DE GDI

GDI est un chef de file intégré en matière de prestation de services commerciaux aux immeubles qui offre un éventail de services aux propriétaires et aux gestionnaires de divers établissements au Canada et aux États-Unis tels que des immeubles de bureaux, des établissements d’enseignement, des installations industrielles, des établissements de soins de santé, des stades et lieux évènementiels, des hôtels, des centres commerciaux, des centres de distribution, des aéroports et autres infrastructures de transport. Les capacités de GDI en matière de prestation de services commerciaux aux immeubles comprennent des services commerciaux liés à l’hygiène, à la propreté et à l’entretien de bâtiments, des services d’installation, d’entretien et de réparation de systèmes mécanique, électrique et d’automatisation de bâtiments, et de systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et de réfrigération, de même que d’autres services complémentaires comme des services de fabrication et de distribution de produits d’entretien. Les actions à droit de vote subalterne de GDI sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX : GDI). Des renseignements supplémentaires sur GDI peuvent être obtenus sur son site Web, à l’adresse www.gdi.com.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué de presse peuvent constituer de l’information prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. L’information prospective peut concerner les perspectives de GDI ou traduire ses attentes en ce qui a trait aux événements, aux activités, à la performance financière, à la situation financière ou aux résultats financiers pour les périodes à venir. Dans certains cas, elle peut se reconnaître à l’emploi de termes comme « pourrait », « devrait », « s’attendre à », « prévoir », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « possible », « continuer de » ou « envisager », ou à l’emploi d’autres termes ou expressions semblables se rapportant à des questions qui ne sont pas des faits historiques. Plus particulièrement, les énoncés concernant les résultats d’exploitation futurs, la performance économique attendue et les objectifs et stratégies de GDI constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et certaines hypothèses que GDI considèrent comme raisonnables à la date à laquelle les énoncés prospectifs sont formulés, notamment sur les prévisions en ce qui a trait à la croissance, aux résultats d’exploitation, à la performance, aux perspectives commerciales et aux occasions d’affaires. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables à la lumière de l’information dont elle dispose, celles-ci pourraient se révéler inexactes. Il est impossible pour GDI de prédire avec certitude l’incidence que l’incertitude qui plane actuellement sur la conjoncture économique pourrait avoir sur ses résultats futurs. L’information prospective est également assujettie à certains facteurs, notamment à des risques et à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus. Ces facteurs comprennent notamment les risques liés à la COVID-19 et autres pandémies, à l’échec de la mise en œuvre de la stratégie commerciale, les risques d’exploitation inhérents aux activités d’acquisition, l’incapacité d’intégrer les acquisitions, la baisse du taux d’occupation des immeubles commerciaux, la détérioration de la conjoncture économique générale, l’intensification de la concurrence, l’influence des actionnaires principaux, la hausse des coûts qui ne peuvent être facturés aux clients, la perte de clients importants ou de relation de longue date avec des clients, les lois et règlements concernant les achats du secteur public, les poursuites judiciaires, l’atteinte à la réputation, les conflits de travail, le goodwill et les charges de dépréciation d’actifs à long terme, les pénuries de main-d’œuvre, les questions fiscales, la dépendance envers des employés clés, la participation aux régimes de retraite multi-employeurs, la législation ou les autres mesures gouvernementales, les interruptions des systèmes de technologies de l’information, les fluctuations des taux de change, les litiges avec les franchisés, la perception du public à l’égard de l’empreinte environnementale, facteurs dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Par conséquent, les événements et résultats futurs pourraient s’écarter considérablement des prévisions de la direction, et les lecteurs ne devraient pas accorder une trop grande importance à l’information prospective ni la considérer à une autre date que celle à laquelle elle a été formulée. Bien que la direction puisse choisir de le faire, la Société n’est aucunement tenue de mettre à jour ou de réviser l’information prospective à quelque moment que ce soit, à moins que la loi ne l’exige.

Conférence téléphonique à l’intention des analystes :

11 novembre 2021 à 9 h 00 (heure normale de l’Est)

 

Les investisseurs et les représentants des médias sont invités
à assister à la conférence à titre d’auditeurs seulement.

 

Afin d’assister à la conférence, veuillez composer le numéro
de téléphone ci-dessous et entrer le code d’accès indiqué
10 minutes avant l’heure de début de la conférence :

 

Amérique du nord (sans frais): 1-888-664-6392

 

Local: 416-764-8659 (Toronto) or 514-225-6995 (Montréal)

 

Code de confirmation: 44615379

 

Un enregistrement de la conférence pourra par la suite être
écouté jusqu’au 18 novembre 2021, en composant le numéro
de téléphone et le code d’accès suivants :

 

Amérique du nord (sans frais): 1-888-390-0541

 

Local: 416-764-8677 (Toronto)

 

Code de confirmation: 615379#

 

Les états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités au 30 septembre 2021 et le rapport de gestion connexe sont disponibles à l’adresse www.sedar.com.

SOURCE GDI Services aux immeubles inc.

Subscribe

Signup Form

Hidden