GDI Services aux immeubles inc. annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2020

Posted on: août 06, 2020
  • Produits du deuxième trimestre de 2020 de 326,7 millions de dollars, en hausse de 14,0 millions de dollars ou 4,4 % par rapport au deuxième trimestre de 2019.  
  • BAIIA ajusté1 du deuxième trimestre de 2020 de 22,5 millions de dollars, en hausse de 4,0 millions de dollars ou 21,3 % par rapport au deuxième trimestre de 2019. 
  • Bénéfice net du deuxième trimestre de 2020 de 13,5 millions de dollars ou 0,63 $ par action comparativement à 2,1 millions de dollars ou 0,10 $ par action au deuxième trimestre de 2019.

LASALLE, QC, le 6 août 2020 /CNW Telbec/ – GDI Services aux immeubles inc. (« GDI » ou la « Société ») (TSX: GDI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2020.

Pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2020 :  

  • Les produits se sont établis à 326,7 millions de dollars, en hausse de 14,0 millions de dollars, ou 4,4 %, par rapport au deuxième trimestre de 2019. Le recul interne pour le deuxième trimestre de 2020 a été de 9,8 %, compensé principalement par la croissance des produits provenant des acquisitions. Le recul interne a été causé par les impacts reliés à la pandémie de la COVID-19.

  • Le BAIIA ajusté1 s’est chiffré à 22,5 millions de dollars, en hausse 4,0 millions de dollars, ou 21,3 %, par rapport au deuxième trimestre de 2019.

  • Le bénéfice net s’est chiffré à 13,5 millions de dollars ou 0,63 $ par action comparativement à un bénéfice net de 2,1 millions de dollars ou 0,10 $ par actions au deuxième trimestre de 2019.

  • Le 30 juin 2020, GDI a exercé son droit de racheter toutes ses débentures subordonnées convertibles non garanties à 5,0 % émises et en circulation venant à échéance en décembre 2021. À la suite de l’exercice par GDI de son droit de rachat et pendant la période de préavis de 30 jours, des porteurs représentant un montant notionnel total de 25,7 millions de dollars en débentures ont exercé leur droit de conversion et 1 057 975 actions à droit de vote subalternes ont été émises du capital de GDI. Le 30 juillet 2020, GDI a racheté le montant de notionnel non converti pour un total de 0,5 million de dollars en débentures en payant aux porteurs un prix de rachat en espèces égal au montant en principal des débentures, majoré des intérêts courus et impayés.

  • La dette à long terme a diminué de 23,2 millions de dollars, soit de 264,4 millions de dollars au 31 mars 2020 à 241,2 millions de dollars le 30 juin 2020.

Pour le deuxième trimestre de 2020 et 2019, la performance des secteurs d’activité était la suivante :

(en milliers de dollars canadiens)

Propreté et services
associés au Canada

Propreté et services
associés aux États-
Unis

Services techniques

Services
complémentaires

Consolidé

2020

2019

2020

2019

2020

2019

2020

2019

2020

2019

Produits

118 956

132 613

80 359

80 121

107 362

87 268

25 233

19 520

326 732

312 756

Croissance interne (recul)

(11,0%)

0,7%

(5,8%)

27,8%

(22,6%)

4,7%

34,2%

3,6%

(9,8%)

7,0%

BAIIA ajusté1

15 165

8 005

6 884

6 819

84

4 739

4 289

1 574

22 544

18 584

Marge du BAIIA ajusté1

12,7%

6,0%

8,6%

8,5%

0,1%

5,4%

17,0%

8,1%

6,9%

5,9%

Pour la période de six mois close le 30 juin 2020 :

  • Les produits se sont établis à 681,6 millions de dollars, en hausse de 63,5 millions de dollars, ou 10,2 %, par rapport à la période correspondante de 2019. Le recul interne a été de 3,0 %, compensé principalement par la croissance des produits provenant des acquisitions. Le recul interne a été causé par les impacts reliés à la pandémie de la COVID-19.

  • Le BAIIA ajusté1 s’est chiffré à 42,6 millions de dollars, en hausse de 6,1 millions de dollars, ou 16,6 %, par rapport à la période correspondante de 2019.

  • Le bénéfice net s’est chiffré à 17,8 millions de dollars ou 0,83 $ par action comparativement à un bénéfice net de 3,6 millions de dollars ou 0,17 $ par action pour la période correspondante de 2019.

Pour les périodes de six mois closes le 30 juin 2020 et 2019, la performance des secteurs d’activité était la suivante :

(en milliers de dollars canadiens)

Propreté et services
associés au Canada

Propreté et services
associés aux États-
Unis

Services techniques

Services
complémentaires

Consolidé

2020

2019

2020

2019

2020

2019

2020

2019

2020

2019

Produits

258 149

265 488

163 479

159 143

229 037

167 932

41 870

39 384

681 584

618 070

Croissance interne (recul)

(3,4%)

0,5%

(2,2%)

27,6%

(8,8%)

5,5%

15,3%

11,1%

(3,0%)

7,4%

BAIIA ajusté1

24 548

17 593

13 025

12 957

4 769

7 875

5 688

2 676

42 581

36 526

Marge du BAIIA ajusté1

9,5%

6,6%

8,0%

8,1%

2,1%

4,7%

13,6%

6,8%

6,2%

5,9%

GDI a connu un autre très bon trimestre pour le deuxième trimestre de 2020, malgré l’impact de la COVID-19, avec un chiffre d’affaires de 326,7 millions de dollars et un BAIIA ajusté1 de 22,5 millions de dollars, en hausse de 4,4 % et 21,3 % respectivement comparativement au deuxième trimestre de 2019. Durant la première moitié de 2020, GDI a enregistré un chiffre d’affaires et un BAIIA ajusté1 de 681,6 millions de dollars et 42,6 millions de dollars, soit des augmentations de 10,2 % et 16,6 % respectivement, par rapport à la période correspondante de 2019.

En raison de la pandémie de la COVID-19, le deuxième trimestre de 2020 a été extrêmement difficile pour le secteur immobilier commercial. Les segments d’activité de GDI ont été affectés différemment selon leur région et leur secteur du marché. Le segment de Propreté et services associés au Canada a subi les contrecoups de la pandémie de la COVID-19 avec une baisse de revenus liés aux établissements de certains clients qui ont été temporairement fermés, alors que la rentabilité a été positivement impacté du fait que les nombreux établissements qui sont restés ouverts ont nécessité des services supplémentaires et des services spécialisés, tels qu’une fréquence de nettoyage plus élevée, et des services de désinfection et de décontamination. La pandémie de la COVID-19 a affecté différemment le segment Propreté et services associés aux États-Unis en raison d’une composition différente des secteur desservis. Cependant, malgré les perturbations de marché causées par la pandémie de la COVID-19, la division a pu maintenir des produits et une rentabilité comparables à ceux de l’année dernière. Le segment Services techniques de GDI a été le plus affecté par la COVID-19, les industries de la construction au Québec et Ontario ayant été temporairement fermées, et certains projets ont été reportés vers les prochains trimestres. Le carnet de commandes d’Ainsworth se trouve présentement près de son sommet historique, et ce segment a connu une forte reprise des travaux de services. GDI s’attend à ce que le niveau d’activité de ce secteur revienne à la normal alors que les différentes économies régionales réouvrent graduellement. Le segment des services complémentaires, qui comprend les activités de fabrication et de distribution de GDI, a connu un trimestre exceptionnel. La forte demande du marché a créé des pénuries dans l’approvisionnement des produits tels que les gants, les masques, les désinfectants pour les mains et autres produits désinfectants, et l’équipe de direction en charge de ces activités a été en mesure d’assurer des niveaux d’approvisionnement importants pour la plupart de ces produits afin de satisfaire les besoins de GDI et de ses clients, tout en générant de solides volumes de ventes à un certain nombre de nouveaux clients.

« En regardant vers l’avenir, nous pensons que le pire de la pandémie de la COVID-19 est derrière nous. Bien que le nombre de cas signalés est en augmentation dans certaines régions, nous croyons que les gouvernements régionaux, les entreprises et les propriétaires immobiliers sont mieux préparés pour gérer les prochaines phases de cette pandémie », a déclaré M. Claude Bigras, président et chef de la direction de GDI. « À mesure que les bâtiments continuent de rouvrir et que les taux d’occupation augmentent, nous prévoyons que le niveau de services de base requis par nos clients sera plus élevé qu’il ne l’était avant la pandémie de la COVID-19, alors que nous prévoyons que le niveau de travail spécialisé vécu au sommet de la pandémie diminuera. Bien qu’il demeure un haut degré d’incertitude face aux impacts que la pandémie de la COVID-19 aura sur le secteur immobilier pour le reste de 2020, nous avons redoubler d’effort pendant cette pandémie pour différencier GDI en tant que chef de file dans le marché et nous croyons que nous sommes bien positionnés en tant que conseiller stratégique pour nos clients alors que les règles relatives aux services essentiels sont levées et que les taux d’occupation continuent d’augmenter », a déclaré M. Bigras.

« Au début du deuxième trimestre, nous avons pris des mesures proactives afin de réduire nos coûts et atténuer l’impact de la baisse du volume d’affaires pour préserver la rentabilité et assurer notre santé financière. Je suis très satisfait des résultats que nous avons générés au cours du trimestre. Le bilan de GDI demeure sain, nos ratios d’endettement se situent à l’intérieur de notre zone de confort et notre situation financière est solide. Je tiens à remercier nos employés dévoués qui ont travaillé aux premières lignes de cette pandémie. Vous avez tous saisi l’occasion de contribuer à assurer la sécurité de nos clients et le fonctionnement efficace de notre entreprise en ces temps difficiles. Je suis très fier de vos efforts. Je suis extrêmement fier de voir comment toute notre équipe a relevé le défi », a conclu M. Bigras.

À PROPOS DE GDI
GDI est un chef de file intégré en matière de prestation de services commerciaux aux immeubles qui offre un éventail de services aux propriétaires et aux gestionnaires de divers établissements au Canada et aux États-Unis tels que des immeubles de bureaux, des établissements d’enseignement, des installations industrielles, des établissements de soins de santé, des stades et lieux évènementiels, des hôtels, des centres commerciaux, des centres de distribution, des aéroports et autres infrastructures de transport. Les capacités de GDI en matière de prestation de services commerciaux aux immeubles comprennent des services commerciaux liés à l’hygiène, à la propreté et à l’entretien de bâtiments, des services d’installation, d’entretien et de réparation de systèmes mécanique, électrique et d’automatisation de bâtiments, et de systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et de réfrigération, de même que d’autres services complémentaires comme des services de fabrication et de distribution de produits d’entretien. Les actions à droit de vote subalterne de GDI sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX : GDI). Des renseignements supplémentaires sur GDI peuvent être obtenus sur son site Web, à l’adresse www.gdi.com.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Certains énoncés contenus dans le présent communiqué de presse peuvent constituer de l’information prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. L’information prospective peut concerner les perspectives d’avenir de GDI et traduire ses attentes en ce qui a trait aux événements, aux activités, à la performance financière, à la situation financière ou aux résultats financiers pour les périodes à venir. Dans certains cas, elle peut se reconnaître à l’emploi de termes comme « pourrait », « devrait », « s’attendre à », « prévoir », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « possible », « continuer de » ou « envisager », ou à l’emploi d’autres termes ou expressions semblables se rapportant à des questions qui ne sont pas des faits historiques. Plus particulièrement, les énoncés concernant les résultats d’exploitation futurs, la performance économique attendue et les objectifs et stratégies de GDI constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs, de par leur nature, comportent des risques et incertitudes inhérents et sont fondés sur plusieurs facteurs et hypothèses à la fois générales et spécifiques que GDI considère comme raisonnables à la date à laquelle les énoncés prospectifs sont formulés. Ces facteurs et hypothèses concernent notamment les prévisions en ce qui a trait à la croissance, aux résultats d’exploitation, à la performance, aux perspectives commerciales et aux occasions d’affaires. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables à la lumière de l’information dont elle dispose, celles-ci pourraient se révéler inexactes. Il est impossible pour GDI de prédire avec certitude l’incidence que l’incertitude qui plane actuellement sur la conjoncture économique pourrait avoir sur ses résultats futurs. Par conséquent, les événements et résultats futurs pourraient s’écarter considérablement des prévisions de la direction, et les lecteurs ne devraient pas accorder une trop grande importance à l’information prospective ni la considérer à une autre date que celle à laquelle elle a été formulée. Bien que la direction puisse choisir de le faire, la Société n’est aucunement tenue de mettre à jour ou de réviser l’information prospective à quelque moment que ce soit, à moins que la loi ne l’exige.




Conférence téléphonique à
l’intention des analystes :

7 août 2020 à 9 h 00 (heure normale de l’Est)

 

Les investisseurs et les représentants des médias sont invités à assister à la conférence à titre d’auditeurs seulement.

 

Afin d’assister à la conférence, veuillez composer le numéro de téléphone ci-dessous et entrer le code d’accès indiqué cinq minutes avant l’heure de début de la conférence :

 

Amérique du nord (sans frais) : 1-888-664-6392

Local : 416-764-8659 (Toronto) ou 514-225-6995 (Montréal)

Code d’accès : 74327669

 

Un enregistrement de la conférence pourra par la suite être écouté jusqu’au 14 août 2020, en composant :

 

Amérique du nord (sans frais) : 1-888-390-0541

Local : 416-764-8677 (Toronto)

Code d’accès : 327669 #

Les états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités au 30 juin 2020 et le rapport de gestion connexe sont disponibles à l’adresse www.sedar.com.

____________________________________________

1) Les termes BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté, n’ont pas de définition normalisée prescrite par les Normes internationales d’information financière (les « IFRS ») et, par conséquent, elle pourrait ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés. Le BAIIA ajusté se définit comme étant le bénéfice d’exploitation avant l’amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, la Subvention salariale d’urgence du Canada, les coûts de transaction, de réorganisation et autres, la charge pour le régime de droits à la plus-value du capital et la dépense pour les paiements à base d’actions. La marge du BAIIA ajusté est calculée en divisant le BAIIA ajusté par les produits. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Résultats d’exploitation et résultats financiers » du rapport de gestion.

 

SOURCE GDI Services aux immeubles inc.

Subscribe

Signup Form

Hidden